Aller au contenu principal

Des conseils à suivre lorsque vous recevez une offre d’un démarcheur

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) encourage les Néo-Brunswickois à observer les pratiques exemplaires suivantes lorsqu’ils sont affaire avec des vendeurs à domicile :

  • Lisez toujours le contrat de vente et assurez-vous de bien comprendre le document avant de le signer.
  • Prenez le temps d’étudier l’information sur le produit ou le service offert et comparez les prix lorsqu’il s’agit d’un produit qui nécessite une installation à domicile. Si vous décidez d’annuler l’achat près l’installation du produit, vous pourriez être tenus de rembourser les frais d’installation et de désinstallation, ce qui pourrait être très onéreux, et votre domicile pourrait avoir besoin de réparations après ces travaux. 
  • Renseignez sur les conditions et comparez les frais associés au paiement au comptant ou par carte de crédit, les garanties, et la portée des services.
  • Assurez-vous d’être en mesure d’effectuer les paiements et de bien comprendre le coût réel de l’achat, y compris le paiement des intérêts et autres charges imputables.
  • Si vous décidez d’acheter le produit, assurez-vous d’obtenir une copie du contrat qui contient une clause sur vos droits d’annulation dans un délai de 10 jours. Si le vendeur ne vous remet pas une copie du contrat, vos droits d’annulation peuvent s’étendre jusqu’à un an.
  • Demandez au vendeur de signer le contrat avant vous. Vous devriez être la dernière personne à apposer votre signature sur le contrat, et ce, seulement après avoir lu les petits caractères, vérifier l’exactitude des informations (p. ex. la date et le prix), et vous être assuré de bien comprendre son contenu.

Nous recommandons fortement aux consommateurs de poser des questions, d’éviter de prendre des décisions précipitées, d’effectuer des recherches et de lire tous les contrats lorsqu’ils traitent avec des vendeurs à domicile. Quand une affaire est trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas.

Les consommateurs qui se posent des questions au sujet d’un vendeur à domicile devraient communiquer avec la FCNB.