Aller au contenu principal

Fraude liée à la COVID-19

Comme pour tout événement majeur, les fraudeurs et les arnaqueurs ont trouvé des moyens d’exploiter la pandémie de la COVID-19. Étant donné qu’ils sont prompts à adapter leurs méthodes pour tirer profit d’une crise, la FCNB rappelle aux Néo-Brunswickois que la prudence est de mise. Surveillez les signaux d’alarme de la fraude, qui sont constants, quelle que soit la fraude ou l’escroquerie. Posez des questions et réfléchissez bien avant de prendre des décisions financières ou de faire des achats. Ce sont les meilleurs moyens d’éviter d’être victime d’un escroc ou de prendre une décision qui n’est pas dans votre intérêt.

 

Fraudes en matière de placement
Fraudes liées aux opérations de vente à domicile
Fraudes liées à de fausses agences ou organismes gouvernementaux
Fraudes liées à la PCU et à la PCUE
Fraudes par téléphone, courriels et textes SMS
Fraudes liées au vol d’identité
Fraudes liées aux organisations caritatives
Publicités frauduleuses
Fraudes liées au télétravail
Fraudes visant les personnes âgées

Protégez-vous. Méfiez-vous de ce qui suit :


Fraudes en matière de placement

  • Les escroqueries liées au coronavirus provenant d’entreprises qui prétendent offrir des produits ou des services pouvant prévenir, dépister ou soigner une infection à la COVID-19. Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont émis un communiqué de presse mettant en garde les investisseurs contre les stratagèmes de manipulation du marché. 
  • Les escrocs jouent avec les craintes qu’inspirent les conditions économiques actuelles pour dérober l’argent des investisseurs. Les ACVM exhortent les investisseurs qui reçoivent des mises en garde au sujet de leurs placements ou de leurs finances de ne jamais donner de renseignements personnels. Pour en savoir plus.
     
  • Des annonces potentiellement frauduleuses offrant la possibilité de travailler à domicile comme négociant en valeurs mobilières pendant la pandémie sans aucune expérience préalable ni permis, et l’avantage de conserver un pourcentage important des bénéfices. Au Canada, toute personne exerçant des activités de négociation de valeurs mobilières doit être inscrite auprès de l’organisme de réglementation des valeurs mobilières de sa province ou de son territoire, à moins de faire l’objet d’une dispense. Au Nouveau-Brunswick, une personne doit être inscrite auprès de la FCNB pour agir en tant que courtier ou conseiller.

Fraudes liées aux opérations de vente à domicile

  • Des soi-disant représentants d’entreprises de nettoyage ou de chauffage qui offrent des services de nettoyage des conduits ou des filtres à air pour vous protéger de la COVID-19.
  • La vente de porte-à-porte par des personnes qui vendent des services de décontamination de la maison. 

Fraudes liées à de fausses agences ou organismes gouvernementaux

  • Des soi-disant représentants de l’Agence de la santé publique du Canada qui prétendent que vous avez obtenu des résultats positifs à un test de dépistage de la COVID-19 pour vous amener par la ruse à confirmer vos numéros de carte de santé et de carte de crédit pour une ordonnance. 
  • Des soi-disant représentants de la Croix-Rouge ou d’autres organismes de bienfaisance connus qui offrent des articles médicaux gratuits (p. ex. masques) contre un don. Ne cliquez sur aucun lien.
  • Des courriels d’hameçonnage provenant de centres de contrôle et de prévention des maladies, de l’Organisation mondiale de la santé, des bureaux de la Santé publique de la province du Nouveau-Brunswick ou tout autre courriel semblant provenir d’une source de confiance. Ne cliquez sur aucun lien.
  • Une version de l’arnaque de l’ARC dans laquelle des fraudeurs se faisant passer pour des fonctionnaires de l’ARC prétendent que vos « prestations médicales provinciales » sont épuisées et que vous devez envoyer de l’argent pour les rétablir ou pour souscrire une assurance médicale privée.

Fraudes liées à la PCU et à la PCUE

  • De faux message de la banque vous demandant de fournir votre numéro d’assurance sociale et des informations sur votre compte afin que vous puissiez recevoir les prestations gouvernementales liées à la COVID-19 par dépôt direct.  

Fraudes par téléphone, courriels et textes SMS

  • Appels, courriels et textos non sollicités donnant des conseils médicaux ou exigeant une action urgente ou un paiement. Le Centre antifraude du Canada avise que :
    • À moins d’être l’auteur du contact, vous ne savez pas à qui vous avez affaire.
    • Ne cliquez jamais sur des pièces jointes ou des liens suspects et n’y répondez jamais
    • Ne donnez jamais de renseignements personnels ou financiers.
  • Des soi-disant représentants d’entreprises locales et provinciales d’hydroélectricité qui vous menacent de couper l’électricité pour non-paiement.
  • Les messages frauduleux de livraison de colis par Postes Canada ou UPS. Les appels téléphoniques vous indiquant que vous avez un colis prêt à être livré, mais que vous devez d’abord payer les droits ou les frais d’expédition.
  • Les fraudes liées à l’héritage où le fraudeur se fait passer pour un avocat représentant un couple décédé de la COVID-19, et laissant une somme importante sans bénéficiaire. Méfiez-vous des courriels et des textos vous demandant des renseignements personnels pour recevoir des paiements de toutes sortes.

Fraudes liées au vol d’identité

  • Les fraudeurs qui tentent d’obtenir vos renseignements personnels en utilisant des marques connues, en prétendant être une pharmacie populaire vous demandant de répondre à un sondage, ou en se faisant passer pour une entreprise de livraison bien connue vous demandant des détails de votre adresse.

Fraudes liées aux organisations caritatives

  • Des personnes mal intentionnées profitent de l’occasion pour vous tirer les ficelles du cœur et vous arnaquer par des « dons de charité ».
    • Ne vous sentez pas obligé de faire un don. 
    • Vérifiez que l’organisme de bienfaisance est enregistré ici.

Publicités frauduleuses

  • Annonces frauduleuses et trompeuses en ligne, y compris : 
    • Produits de nettoyage
    • Désinfectants pour les mains
    • Autres articles en forte demande
  • Produits coûteux ou de qualité inférieure achetés en gros par des consommateurs et revendus dans le but d’en tirer profit. Le CAFC informe que ces produits peuvent être périmés ou dangereux pour votre santé. 
  • Offres douteuses, comme des traitements miracles, des remèdes à base de plantes médicinales, des vaccins et des tests plus rapides. 
    • Des soi-disant représentants d’entreprises privées qui vendent des tests de dépistage rapides de la COVID-19. Seuls les professionnels de la santé peuvent effectuer les tests.

    Fraudes liées au télétravail

    • Des faux recruteurs collectant des renseignements personnels pour une offre d’emploi pendant la pandémie. Si un recruteur vous demande des renseignements personnels, faites d’abord des recherches sur le recruteur pour savoir s’il est légitime. Faites aussi preuve de prudence quant aux offres d’emploi qui demandent des dépôts ou des paiements pour garantir un emploi.
    • Les fraudeurs qui se font passer pour votre employeur, votre ami ou une connaissance, vous demandant de leur acheter des cartes-cadeaux. Soyez soupçonneux de cette pratique, même pendant une crise comme une pandémie. Apprenez-en davantage en cliquant ici.
    • Des faux courriels visant les employés qui travaillent à domicile pendant la pandémie. Méfiez-vous de ce qui suit :
      • Des messages semblant provenir de votre service des ressources humaines demandant des renseignements personnels ou de cliquer sur un lien
      • Des messages semblant provenir de votre service des technologies de l’information demandant des pièces d’identité, ou des courriels avec pièces jointes.
      • Des fausses invitations à une réunion
      • Des faux avis de livraison de colis
      • Des fausses demandes de réinitialisation du mot de passe d’un compte de courrier électronique 
      • Des attaques d’organisation par harponnage 
      • Des achats et des factures usurpés
      • Des services de partage de fichiers comme Dropbox, OneDrive, SharePoint, WeTransfer, Sharefile et WorkSpaces.

    Fraudes visant les personnes âgées

    • Les courriels, les messages textes et les appels téléphoniques qui encouragent les personnes âgées à demander des prestations gouvernementales liées à la COVID-19.
    • Les offres d’aide communautaire où le fraudeur prétend représenter un groupe qui tente d’aider les personnes âgées socialement isolées. Dans certains cas, ces appelants sont des prédateurs qui tentent d’identifier des personnes âgées vulnérables afin de les exploiter financièrement ou de voler leurs informations personnelles. IMPORTANT : Il y a bel et bien des organisations légitimes tendent la main aux personnes âgées vulnérables pendant la crise de la COVID-19. Pour vous assurer que vous parlez à un représentant légitime, renseignez-vous sur l’organisation avant de fournir des informations personnelles. Contactez votre municipalité ou d’autres groupes qui fournissent des services dans votre région pour savoir s’ils connaissent l’organisation.
    • Les arnaques sentimentales dans les médias sociaux ou sur les sites de rencontres en ligne visant les personnes âgées qui peuvent se sentir seules en raison de leur isolement pendant la pandémie et qui passent plus de temps en ligne.
    • Une version de l’arnaque des grands-parents où l’appelant, se faisant passer pour un petit-enfant, prétend être coincé à l’étranger et ne peut pas rentrer chez lui à cause des restrictions liées à la COVID-19, mais peut — avec suffisamment d’argent — réserver un vol spécial pour rentrer chez lui. 
       

    Soyez vigilant face aux escroqueries liées à la COVID-19. Apprenez à repérer les signaux d’alarme de la fraude. Suivez la FCNB sur Facebook pour obtenir des mises à jour périodiques sur les fraudes actuelles qui circulent au Nouveau-Brunswick et abonnez-vous à nos alertes par courriel sur les escroqueries visant les Néo-Brunswickois.