Aller au contenu principal

Assurances

L’assurance est un outil qui vous protège contre les pertes financières. Il s’agit d’un contrat dans le cadre duquel vous payez des primes à un assureur et, en retour, vous recevez un paiement en cas de perte assurée. L’assurance peut aider à réduire les difficultés financières et à couvrir le coût d’événements imprévus comme le vol, la maladie, les dommages matériels et la mort.

Principes de base des assurances

Vous payez une somme d’argent appelée la prime d’assurance (souvent un paiement mensuel), et en échange, la compagnie d’assurance accepte de vous verser un certain montant d’argent ou de remplacer une partie ou la totalité de votre perte, si l’événement pour lequel vous êtes assuré survient pendant la durée du contrat. La police d’assurance est un contrat conclu entre vous et votre compagnie d’assurance. Ce contrat inclut les détails concernant votre protection en assurance, comme les événements qui sont couverts et le montant qui sera versé. Par exemple, l’assurance automobile peut couvrir les coûts des réparations à votre automobile si vous avez un accident, et l’assurance vie peut fournir de l’argent à votre famille afin qu’elle puisse subvenir à ses besoins advenant votre décès.

Il s’agit de minimiser les risques 

Le risque de maladie, de vol, de dommages, d’accident, d’incendie ou de mort est réel. Bon nombre de Néo-Brunswickois choisissent de minimiser les risques de difficultés financières. Si vous pensez que vous ne serez peut-être pas en mesure d’assumer des pertes ou des dommages financiers potentiels en raison d’un événement inattendu, vous devriez alors envisager de souscrire une assurance.

Types d’assurances

De nombreux produits d’assurances sont offerts sur le marché pour couvrir différents types de risques. L’assurance automobile est obligatoire si vous êtes propriétaire d’un véhicule automobile. Les autres types d’assurances sont pour la plupart laissés à votre discrétion. Dans le cas de l’assurance habitation, elle n’est pas obligatoire, mais la plupart des banques ne vous accorderont pas une hypothèque sans la preuve que votre propriété est assurée. Vous voudrez peut-être envisager de faire évaluer vos besoins en assurance vie par un conseiller professionnel, surtout si vous avez des personnes à charge ou des obligations non réglées qui devraient être couvertes même en cas de votre décès. De même, si vous voyagez à l’extérieur de votre province de résidence ou à l’étranger, vous voudrez peut-être souscrire une assurance médicale en voyage.

Conseils pour souscrire une assurance

Avant de signer le contrat, assurez-vous de bien comprendre ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas. Lorsque vous comparez des polices, vérifiez la couverture offerte par l’assurance, et non seulement les primes que vous devez payer. Des primes moins élevées peuvent sembler intéressantes, mais si vous n’avez pas une couverture suffisante, cela pourrait vous coûter beaucoup plus cher à long terme.

Assurez-vous que la couverture est adaptée à vos besoins. Examinez vos circonstances personnelles périodiquement, car vos besoins pourraient changer après des événements marquants, comme la naissance d’un enfant, l’achat d’une maison, le démarrage d’une entreprise ou l’achat d’une nouvelle voiture.

Certains assureurs offrent un rabais quand vous contractez plus d’un type d’assurance. Par exemple, si vous vous procurez une assurance habitation et une assurance automobile auprès du même assureur, vous pourriez obtenir un rabais.

Assurez-vous que le montant de votre assurance est suffisant pour répondre à vos besoins. Si vous présentez une réclamation, votre assureur vous versera une somme qui ne dépassera pas le montant maximal précisé dans votre police. Lorsqu’il s’agit de déterminer le montant d’assurance dont vous aurez besoin, tenez compte de la valeur du bien à assurer et de l’incidence financière totale d’avoir à réparer la perte ou les dommages en question.

Comment se protéger

Tous les agents, les courtiers, les experts en sinistres et les estimateurs de dommages du Nouveau-Brunswick, qu’ils soient résidents de la province ou non, doivent détenir une licence valide délivrée en vertu de la Loi sur les assurances du Nouveau-Brunswick. Avant de décider de travailler avec un agent, un courtier, un expert en sinistres ou un assureur, utilisez notre outil de recherche pour confirmer que la FCNB a autorisé la compagnie d’assurance ou le particulier à mener ses activités au Nouveau-Brunswick.

Pour l’assureur : 
Consulter la base de données

Pour l’agent, le courtier, l’expert en sinistres ou l’estimateur de dommages : 
Consulter la base de données

Méfiez-vous des messages par courriel soi-disant provenir de votre compagnie d’assurance et qui vous demandent de confirmer certains renseignements personnels. Il est possible que ce soit une escroquerie pour obtenir de l’information sur vos finances personnelles et qu’elle mène au vol d’identité. En cas de doute, communiquez avec votre compagnie d’assurance directement.

Ne payez pas vos primes d’assurance par transfert ou virement d’argent, ou avec de la cryptomonnaie (comme les bitcoins). Ce n’est pas une pratique normale et il se pourrait que ce soit une escroquerie pour vous faire souscrire une fausse assurance.

Maintien de votre couverture 

Pour maintenir votre couverture d’assurance, assurez-vous de payer vos primes conformément au calendrier de paiement. Sinon, la compagnie d’assurance peut résilier votre couverture. Si vos primes ne sont pas payées, il est possible que vous ne soyez pas couvert et que vous deviez faire un suivi auprès de votre assureur.

Informez votre assureur le plus tôt possible de tout changement de circonstances personnelles qui pourrait avoir une incidence sur la capacité de l’assureur à couvrir votre perte. Par exemple, votre assureur automobile doit être mis au courant de toutes vos condamnations pour infraction relatives à la conduite de votre véhicule. Quand vient le temps de renouveler votre police, il se pourrait que vous ayez un délai prédéterminé pour aviser votre assureur de tout changement aux renseignements qui figurent dans votre police avant son expiration. Votre police précisera la procédure à suivre pour le renouvellement.

Présentation d’une réclamation

Lorsque vous présentez une réclamation, vous demandez à l’assureur de vous indemniser pour une perte ou un événement couvert par votre police d’assurance. Avant de présenter votre réclamation, vérifiez les conditions et les exclusions de votre police, afin de savoir si votre perte est couverte. Les compagnies d’assurance vous dédommageront seulement pour les pertes qui sont décrites de façon explicite dans votre police. Votre assureur examinera votre police et vous informera si votre réclamation est admissible selon les modalités de votre contrat.

Pour la plupart des assureurs, vous devez soumettre votre réclamation dans un certain laps de temps, qui peut aller de 90 jours à 12 mois suivant la date de l’événement. Vous devriez vérifier votre police ou communiquer avec votre compagnie d’assurance pour le vérifier. L’assureur peut enquêter sur les circonstances associées à votre réclamation pour confirmer qu’il n’y a pas eu fraude.

Résiliation d’un contrat d’assurance

Sachez que si vous contractez une assurance vie et que vous avez des doutes à propos de cette décision, la plupart des compagnies d’assurance vie accordent un délai de dix jours à partir de la réception de la police, pendant laquelle vous pouvez annuler la police. Si vous décidez de l’annuler, l’assureur remboursera les primes que vous avez déjà payées. Cependant, cette option ne s’applique pas à l’assurance habitation ni à l’assurance automobile.

En règle générale, la résiliation anticipée d’une police d’assurance vie ou d’assurance maladie n’entraîne aucune pénalité. Vous ne devez payer que pour les jours où la police était en vigueur. Toutefois, dans le cas de l’assurance automobile ou l’assurance dommages, si vous résiliez votre contrat avant la date d’expiration, vous devrez peut-être payer des frais de résiliation. Assurez-vous que votre nouvelle police est en vigueur avant de résilier votre police précédente ou de la laisser expirer. Sinon, vous risquez de ne pas être couvert en attendant l’entrée en vigueur de la nouvelle police.