Aller au contenu principal

Recevez des conseils pour l’achat d’une nouvelle voiture!

FCNB Logo

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a quelques conseils pour les Néo-Brunswickois qui envisagent l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. La FCNB reçoit souvent des appels de Néo-Brunswickois qui remettent en question leur décision d’achat ou qui disent qu’on ne leur a pas donné suffisamment de temps pour examiner l’offre d’achat ou la convention d’emprunt.   

Bien que la perspective de posséder une nouvelle voiture soit excitante, la FCNB encourage les Néo-Brunswickois à suivre les pratiques exemplaires qui suivent avant de convenir d’un achat et d’apposer leur signature sur le contrat de vente.

  1. En avez-vous les moyens? L’achat d’une voiture est plus qu’une simple approbation de prêt. Les paiements s’étalent sur combien de mois ou d’années? Quel est le taux d’intérêt? Combien vous coûtera la voiture en fin de compte? Pensez-vous que vous voudrez encore faire des paiements sur la voiture après plusieurs années? En plus du coût du prêt, il y a aussi les assurances, les coûts d’entretien, le coût de l’essence.
  2. Si vous faites un achat à crédit : assurez-vous de comprendre ce que la transaction vous coûtera pendant toute la durée du prêt. C’est particulièrement vrai si vous n’avez pas encore remboursé le prêt de la voiture que vous conduisez actuellement et qu’on vous propose de financer l’achat de la nouvelle voiture en regroupant les deux prêts en un seul (cela s’appelle un financement par apport de fonds propres négatifs). Dans de tels cas, vous pourriez devoir plus d’argent que la valeur du véhicule, ce qui pourrait avoir de graves conséquences si vous manquez à vos obligations à l’égard de votre prêt.
  3. Dites la vérité à propos de vos revenus. Avant de signer sur la ligne pointillée, posez-vous la question à savoir si vous avez été honnête au sujet de votre revenu. Une légère exagération de votre revenu pour rendre votre demande plus acceptable peut sembler une bonne idée, mais cela pourrait avoir de graves conséquences. Il faut bien comprendre que si vous signez le contrat avec des informations inexactes, vous avez quand même des obligations à l’égard du prêt.
  4. Faites inspecter le véhicule par un tiers. Si vous envisagez l’achat d’un véhicule d’occasion, assurez-vous de le faire inspecter par une tierce personne. Si le concessionnaire n’est pas prêt à vous laisser faire cette inspection, cela n’est pas bon signe et il est peut-être temps de mettre fin à la transaction.
  5. Vérifiez l’historique du véhicule. Si vous envisagez l’achat d’un véhicule d’occasion, demandez une copie de l’historique du véhicule, ou vérifiez auprès de sociétés comme CARFAX ou CarProof.   
  6. Il n’y a pas de période de réflexion. Beaucoup de gens croient qu’il y a une période de réflexion après l’achat d’une voiture. À moins qu’un concessionnaire n’ait une promotion exceptionnelle, ce n’est tout simplement pas vrai. Une fois que vous avez acheté le véhicule, il vous appartient.
  7. Ne soyez pas victime des tactiques de vente sous pression. Acheter une voiture, c’est excitant. Mais prenez le temps de comparer les prix et de vous assurer que le véhicule répond réellement à vos besoins, tant du point de vue de votre budget que de votre style de vie. Demandez une copie du contrat d’achat et de la convention d’emprunt avant de signer quoi que ce soit. Apportez ces documents à la maison, lisez-les attentivement et assurez-vous de comprendre leurs modalités et vos obligations à leur égard.

Il est important de poser des questions et d’être bien informé lorsque vous achetez un véhicule d’un particulier ou d’un concessionnaire. Étant donné toutes les possibilités et les détails à considérer, vous pouvez vous sentir à la fois fébrile et dépassé. Pour en savoir plus sur l’achat d’un véhicule, consultez L’achat d’un véhicule.