Aller au contenu principal

Guide pour les acheteurs et les vendeurs de maison au Nouveau-Brunswick : que faire en situation d’offres multiples

Multiple Offers guide - buyers

Vous avez trouvé la maison que vous voulez et le moment est venu de faire une offre. 

Si vous vous trouvez dans un marché en pleine effervescence favorable au vendeur (marché vendeur), sachez qu’il peut souvent être difficile d’acheter la maison désirée lorsqu’on fait face à des offres concurrentielles d’autres acheteurs. 

Dans ces situations très tendues, les acheteurs peuvent être tentés d’offrir une somme plus élevée ou de retirer des conditions de leur offre, même si ces conditions sont généralement incluses dans les offres pour les protéger. Pour leur part, les vendeurs doivent également déterminer la façon dont ils procéderont s’ils reçoivent plusieurs offres. 

Les acheteurs et les vendeurs qui connaissent déjà leurs droits, responsabilités et options à titre de consommateurs sont mieux outillés pour gérer les situations complexes où plusieurs offres sont présentées. Peu importe le rôle que vous jouez lors de la transaction (acheteur ou vendeur), vous devez réfléchir à la façon dont vous réagirez lorsque vous faites face à une telle situation. Les professionnels des secteurs immobilier, juridique et financier peuvent vous guider tout au long du processus.

Qu’est-ce qu’un marché vendeur?

Un marché vendeur survient lorsque la demande est supérieure à l’offre. Ainsi, le nombre de personnes qui cherchent à acheter une maison est supérieur au nombre de propriétés disponibles sur le marché. Par conséquent, il peut arriver que la même propriété intéresse plusieurs acheteurs, ce qui peut donner lieu à la présentation de plusieurs offres. Cette situation est parfois appelée une « bataille des offres ». 

Que dois-je savoir si je suis l’acheteur?

Vous ne saurez pas toujours si vous vous trouvez dans une situation d’offres multiples. Si vous travaillez avec un professionnel du secteur immobilier, il peut vous aider à examiner vos options. Dans une telle situation, vous avez quatre choix :

  • augmenter votre offre;
  • ne pas modifier votre offre;
  • retirer votre offre;
  • réexaminer les modalités, les conditions, les inclusions et les exclusions de votre offre.

Avant de s’engager dans une telle situation et avant même de faire une offre dans un marché vendeur, il est important de tenir compte des points suivants :

Le prix de l’offre 

Selon vos moyens, combien d’argent pouvez-vous offrir de façon réaliste pour la propriété et quelle est la valeur de cette propriété? Une offre plus élevée peut augmenter vos chances d’acheter la maison de vos rêves, mais ce n’est peut-être pas la meilleure décision financière à long terme. Vous devez également tenir compte du fait qu’une offre qui atteint ou dépasse le prix demandé ne garantit pas nécessairement qu’elle sera acceptée.

Le financement 

Votre admissibilité préalable à un prêt hypothécaire n’élimine pas la nécessité d’intégrer une condition de financement dans votre offre. Cette condition protège l’acheteur en vous offrant une porte de sortie si vous avez de la difficulté à obtenir du financement. Le vendeur peut ainsi savoir que votre offre d’achat de la propriété dépend de votre capacité à obtenir du financement qui vous satisfait (taux d’intérêt, paiements, etc.) et qui satisfait votre prêteur. Si vous n’intégrez pas une condition de financement à votre offre et ne pouvez pas ensuite obtenir suffisamment de financement, vous pourriez perdre votre dépôt et faire l’objet d’une poursuite. Toutefois, sachez que si votre offre est conditionnelle à l’obtention du financement, vous avez l’obligation de vraiment tenter de trouver du financement.

La condition d’inspection 

Dans les situations d’offres multiples, vous serez peut-être tenté de renoncer à l’exigence d’effectuer une inspection de la maison avant la date de clôture. Bien que cela puisse rendre votre offre plus attrayante en accélérant le processus de clôture, vous risquez ainsi de découvrir après la prise de possession de la propriété que la maison a des vices cachés ou qu’elle nécessite des travaux ou des mises à niveau que vous n’aviez pas prévus. Dans certains cas, les travaux requis pourraient entraîner des coûts et des inconvénients supplémentaires. 

La date de clôture

Pour rendre votre offre plus attrayante, vous pouvez également proposer une date de prise de possession plus rapide. Selon votre situation de logement actuelle, cette décision pourrait avoir des répercussions financières pour vous.  

Que dois-je savoir si je suis le vendeur?

En tant que vendeur confronté à de multiples offres, vous devez savoir que les acheteurs potentiels devront décider, entre autres, s'ils veulent ou non :

  • augmenter leur offre;
  • ne pas modifier leur offre;
  • retirer leur offre et partir à la recherche d’une autre propriété;
  • réexaminer les modalités, les conditions et les inclusions et exclusions de leur offre.

Lorsque vous recevez plusieurs offres, vous avez également plusieurs choix. Vous pouvez :

  • accepter une offre; 
  • rejeter toutes les offres; 
  • faire une contre-offre;
  • combiner les choix ci-dessus. 

Si vous travaillez avec un professionnel du secteur immobilier, ce dernier peut vous aider à examiner ces options. 

Que vous soyez l’acheteur ou le vendeur, assurez-vous de toujours bien lire et comprendre tous les documents présentés avant de les signer. Obtenez l’aide de professionnels qualifiés et agréés des secteurs immobilier, juridique et financier, au besoin.