Aller au contenu principal

Mise en garde aux investisseurs - Soyez prudents si vous prévoyez faire l'achat d'options binaires

Alerte.

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) met en garde les Néo-Brunswickois au sujet d'une nouvelle possibilité d'investissement dans le marché des options binaires.

L'achat d'options binaires est semblable à un pari sur l'augmentation ou la diminution de la valeur d'un actif pendant une période fixe (et souvent très courte).

« Les résidents du Nouveau-Brunswick devraient faire preuve de grande prudence s'ils prévoient faire l'achat d'options binaires », a déclaré le directeur de l'application de la loi à la FCNB, Jake van der Laan. « Ces valeurs mobilières sont surtout offertes par des entreprises extra-territoriales qui pourraient ne pas être inscrites à la FCNB ni réglementées par celle-ci. »

Les investisseurs doivent s'attendre à l'un des résultats suivants lorsque l'option arrive à échéance :

  • ils reçoivent un paiement en argent déterminé à l'avance (souvent appelé la « prime ») si la valeur de l'actif augmente durant la période pertinente; ou
  • ils pourraient ne recevoir qu'un faible pourcentage du capital ou perdre la totalité de leur placement si la valeur de l'actif diminue.

C'est pourquoi on appelle parfois les options binaires les « options tout ou rien ».

Les options binaires (ou options tout ou rien) sont comprises dans la définition de « produits dérivés » de la Loi sur les valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick et par conséquent, les parties qui offrent ces produits aux résidents du Nouveau-Brunswick doivent être enregistrées.  Vous devez faire preuve d’extrême prudence en ce qui concerne le marché des options binaires. Tout investisseur s’expose à un très grand risque de perdre les fonds investis.

« Avant de faire l'achat de ces options, ou avant de faire tout autre investissement, réfléchissez à ce que vous pouvez et à ce que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre, a affirmé M. van der Laan. Ayez des attentes réalistes et vérifiez tous les renseignements avant de vous départir de votre argent durement gagné. »

Les options binaires sont habituellement offertes au moyen d'annonces en ligne, de courriels, des médias sociaux et d'appels téléphoniques. Les personnes et les sociétés qui en vendent au Nouveau-Brunswick doivent être inscrites à la FCNB. Les résidents peuvent utiliser l'outil de recherche sur l'inscription disponible sur le site Web de la FCNB pour déterminer si une personne ou une société est inscrite.

Quelques points à retenir :

  • Les options binaires sont habituellement négociées durant une période très courte, ce qui augmente considérablement le risque. Il est difficile, même pour les investisseurs chevronnés, de prédire si le cours des actions d'une société ouverte va augmenter ou diminuer au cours des 10 prochaines minutes.
  • Les options binaires sont négociées à une telle vitesse que les gains et les pertes se produisent très rapidement.
  • Les promesses formulées sur certains sites Web qui prônent que « même si vous perdez la transaction, vous ne perdez pas d'argent » sont fausses. Les renonciations écrites en petits caractères sur les mêmes sites Web indiquent clairement que vous pouvez perdre la totalité ou une partie de votre argent.
  • Les options binaires sont souvent négociées sur des marchés de devises, aussi connus sous le nom d'opérations de change (forex), qui comportent un risque élevé.
  • De nombreuses plateformes de négociation sont reliées à des serveurs situés aux États-Unis et à l'étranger (à Chypre, par exemple), ce qui veut dire que l’argent est envoyé à l'extérieur du Canada, souvent par virement électronique. Par conséquent, il est pratiquement impossible de recouvrer l’argent.

Les Néo-Brunswickois qui ont été approchés par des sociétés leur offrant ces types de placement sont invités à communiquer immédiatement avec la FCNB.

Le présent avertissement est fondé sur une mise en garde aux investisseurs lancée par l'Alberta Securities Commission.

Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. La commission réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services aux consommateurs, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées.